Les Absents de l'Euro et de la Copa America

Dernière mise à jour : 17 oct. 2021

Alors que l'Euro et la Copa America se joueront dans une semaine, les listes sont sortis et nous ont réservé leur lot de surprise. On vous présente les malheureux absents de ces deux compétitions majeures :




Marco Reus



Marco Reus (31 ans) a indiqué qu'il ne prendrait pas part à l'Euro avec l'Allemagne. Il a déjà manqué plusieurs compétitions avec l'Allemagne, alors son choix peut paraître surprenant. Mais Marco Reus a décidé de renoncer à l'Euro en raison d'une grande fatigue liée à sa saison. Le milieu offensif ou attaquant de Dortmund (31 ans) en a fait part sur son compte Instagram.


 

Zlatan Ibrahimovic


L'attaquant de l'AC Milan, qui venait de faire son retour en sélection suédoise, a contracté une entorse au genou gauche lors du match contre la Juventus, début mai. La star de 39 ans, revenue en sélection en mars près de cinq ans après ses adieux internationaux, va devoir suivre des soins pendant six semaines, a précisé son club.

C'est un vrai coup dur pour la sélection suédoise qui va affronter l'Espagne (14 juin), la Slovaquie (18 juin), la Pologne (23 juin), en phase de poules de l'Euro 2021. Après une première partie de saison canon avec le Milan AC, Zlatan Ibrahimovic s'est fait plus discret, mais il termine tout de même sa saison avec 15 buts au compteur en 19 matchs de Série A, malgré son âge avancé pour un footballeur.

En avril dernier, il a d'ailleurs prolongé son contrat avec les Rossoneri d'un an, jusqu'en 2022. Il est l'un des artisans de la bonne saison du Milan AC, actuellement troisième du classement, à égalité avec l'Atalanta Bergame.

 

Virgil Van Dijk


Virgil van Dijk, pilier de la sélection néerlandaise qui se remet d'une grave blessure à un genou, a choisi de renoncer à l'Euro (11 juin-11 juillet) et préfère continuer sa convalescence en vue de la prochaine saison avec Liverpool, a-t-il annoncé mercredi.

Virgil van Dijk ne disputera pas l'Euro 2021 avec les Pays-Bas. "Je sens physiquement que c'est une bonne décision de décider de ne pas aller à l'Euro et de mener la dernière phase de ma convalescence pendant l'intersaison. Donc je me focalise complètement sur la pré-saison en club et c'est un objectif réaliste", a-t-il déclaré dans une interview diffusée sur le site internet de son club.

"C'est difficile mais je suis apaisé", a-t-il ajouté. Le solide défenseur central néerlandais (29 ans, 38 sélections), élu meilleur joueur UEFA de la saison 2018-2019, avait subi en octobre une opération aux ligaments du genou droit, endommagés après un tacle adverse lors du derby contre Everton (2-2). Cette grave blessure avait d'ores et déjà compromis sa saison avec Liverpool mais un espoir demeurait de voir Van Dijk remis sur pied avant l'été et disputer l'Euro avec sa sélection. Un espoir douché par l'intéressé lui-même mercredi.

 

James Rodriguez


En méforme physique, le meneur colombien d'Everton James Rodriguez a été écarté de son équipe nationale pour les éliminatoires face au Pérou et à l'Argentine, en juin, et la Copa America qui suivra. Chose que l'intéressé ne comprend pas.

Excellent en début de saison avec Everton, avant d'être moins en vue et davantage présent à l'infirmerie, James Rodriguez était rentré plus tôt que prévu en Colombie. Beaucoup pensaient qu'il s'agissait d'une anticipation en vue du prochain rassemblement de l'équipe nationale, mais le meneur de jeu a été retiré, ce vendredi, de la liste des convoqués pour les matches face au Pérou, le 4 juin, et à l'Argentine, le 9, dans le cadre des qualifications à la Coupe du monde 2022. Mais aussi pour la Copa America (11 juin-11 juillet), le staff jugeant qu'il n'est pas à 100 %.

PUBLICITÉ

« Ces derniers jours, il a été soumis à des examens médicaux qui ont déterminé qu'il n'était pas au niveau optimal de compétition, raison pour laquelle il ne pourra pas rejoindre le groupe », a indiqué la Fédération colombienne dans un communiqué.

James ne comprend pas

De son côté, l'intéressé, qui assure pouvoir être prêt à temps avant la Copa, a exprimé sa « surprise », sa « profonde déception » et son « énorme peine » de ne pas « avoir reçu la confiance du staff ». « Ils ne comptent pas sur moi et me souhaitent un bon rétablissement, sauf que j'ai déjà effectué ma convalescence et consenti à beaucoup de sacrifices pendant ce temps », regrette-t-il, tout en affichant son soutien à ses coéquipiers pour ces prochaines échéances.



 

Sergio Ramos



Le sélectionneur, Luis Enrique, a décidé de se passer de la star du Real Madrid pour disputer la compétition qui commencera le 11 juin. La fin d’une ère. Le capitaine de l’équipe espagnole de football, Sergio Ramos, ne participera pas au prochain championnat d’Europe (11 juin au 11 juillet). Le sélectionneur, Luis Enrique, a décidé, lundi 24 mai, de se passer de son célèbre capitaine, pas complètement remis des pépins physiques qui ont terni sa fin de saison avec le Real Madrid. Autre surprise : pour la première fois de son histoire, la Roja abordera une compétition internationale sans aucun joueur du Real.

Sergio Ramos manquera donc sa première grande compétition internationale avec l’Espagne depuis 2005, date de ses premiers pas en sélection. « Cela a été une décision difficile à prendre, mais Ramos n’a pas joué et ne s’est presque pas entraîné depuis janvier », s’est justifié Luis Enrique en conférence de presse. « Je l’ai appelé hier, ça a été dur, difficile. Je me sens mal, parce qu’il est très professionnel et il aide beaucoup la sélection. Et il pourra encore l’aider dans le futur. Mais je dois chercher le meilleur pour le groupe », a déclaré l’entraîneur de la Roja.



 

Ansu Fati


Victime d'une rupture du ménisque interne du genou gauche depuis le 6 novembre dernier et le match FC Barcelone-Bétis Séville, Ansu Fati a subi une arthroscopie jeudi à Porto. Son absence est estimée à deux mois et l'ailier international espagnol de 18 ans sera forfait pour l'Euro 2021 et les JO de Tokyo

La saison 2020-21 semble bien terminée pour Ansu Fati. Depuis le 6 novembre dernier, l'ailier international espagnol de 18 ans est sur le flanc après avoir été victime d'une rupture du ménisque interne du genou gauche. Jeudi soir, le Barça expliquait que le joueur avait subi une arthroscopie à Porto par le docteur Dr José Carlos Noronha, "sous la supervision des services médicaux" du club catalan. Son absence est estimée à deux mois et Ansu Fati sera forfait pour l'Euro 2021 et les JO de Tokyo.

Ces dernières semaines, le Barcelonais, inquiet concernant sa blessure, s'est rendu dans des cliniques à Gijon et à Lyon avec son père. Tous les médecins ont été en contacts permanents et le clan Fati a donc opté pour une nouvelle intervention chirurgicale car l'articulation n'était pas complètement rétablie. Avec ce nouveau temps d'arrêt, Ansu Fati aura la saison 2021-2022 en ligne de mire.


 

Mauro Icardi



Suite à une saison pas très mémorable avec seulement 7 buts en 20 matchs de Ligue 1, où il n'a été titulaire que 11 fois Mauro Icardi s’est vu recalé de la sélection argentine, alors que ses coéquipiers Angel Di Maria et Leandro Paredes sont eux sélectionnés. Tout comme en 2019 ou il avait déjà raté une copa america. Une très forte concurrence au poste de buteur en est peut-être aussi la cause.



 

Moïse Kean



Roberto Mancini vient de le priver de l'Euro 2020, un peu à la surprise générale. Et voici pourquoi.

Sur le papier, c’est lui qui devait être l’une des principales alternatives au duo Immobile-Belotti. Parti d’Everton l’été dernier pour se relancer en vue de l’Euro 2020, Moise Kean (21 ans) pensait avoir atteint son objectif. Recruté par les Toffees en 2019 pour une trentaine de millions d’euros, l’international italien (8 sélections, 2 buts) ne s’est jamais imposé sur les bords de la Mersey (6 titularisations en 29 matches de Premier League, 2 buts).

Après avoir annoncé une pré-liste de 33 noms, Mancini a retiré 5 joueurs de sa liste après le match contre Saint-Marin. Une rencontre fatale pour Moise Kean. Non retenu parmi les 28 « finalistes » (avant l’annonce des 26), Kean ne s’attendait peut-être pas à voir l’Euro devant sa télévision, après avoir signé la saison la plus prolifique de sa carrière. Que s’est-il passé ?

Pour les médias italiens, Kean paie en partie sa prestation contre San Marin. Un match trop fade et des doutes sur sa condition physique sont quelques-uns des éléments avancés. Mais il y a autre chose. Pour faire à nouveau briller l’Italie sur la scène internationale, Mancini veut se constituer un groupe fort, uni. Or Kean a, en quelque sorte, été la brebis galeuse du groupe transalpin.

Jugé trop solitaire lors du stage en Sardaigne, le Parisien s’est fait doubler par un Matteo Politano moins efficace cette saison (9 buts en 37 matches de Serie A avec le Napoli), mais au profil plus collectif. En clair, Mancini a estimé que le Napolitain causerait moins de soucis au collectif et jouerait son rôle de doublure sans broncher. Privilégier le groupe et son équilibre à un talent offensif, un tel scénario n’est pas nouveau pour une sélection. Éric Cantona pourra en témoigner.



 

Retrouvez également notre article sur les joueurs de l'EURO 2021 et sur les joueurs de la Copa America 2021

Pas encore Inscrit ? Bénéficiez d'une carte gratuite avec notre parrainage après 5 enchères !

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout