Flashback Sorare


Lancé en 2019, le jeu de Fantasy football à connu une croissance phénoménale en seulement 3 ans. Partenariats avec des stars, levées de fonds spectaculaires, Sorare n'en est encore qu'à ses débuts. Mais justement, ses débuts parlons-en, la plateforme à beaucoup évoluée depuis 2019.


Remontons ensemble le temps, voici à quoi ressemblai Sorare à son lancement, vous allez être surpris !



Les raretés des cartes


Rare, Super Rare et Unique, voici que que l'on pouvait acheter au lancement de Sorare.


Oubliez les limiteds et les légendes sorties bien après.


Les limiteds en 1000 exemplaires sont arrivés en septembre 2021 pour permettre aux nouveaux managers de rentrer sur Sorare à moindre coût. En effet, les tarifs des cartes rares ont augmentés fortement au fur à mesure que le jeu se faisait connaitre du grand public. Il devenait de plus en plus dur financièrement de se lancer d'où la sortie d'une rareté "low cost".


Les légendes sont arrivées ensuite via un partenariat et permet d'acheter des cartes de joueurs à la retraite ayant marqués certains clubs. Utilisables en tournois légendes.


Les championnats couverts


300 clubs, quasiment tous les championnats d'Europe, ligues des champions, UEFA, conférence, les coupes du mondes, l'Euro, la CAN... Sorare à parcouru un chemin incroyable en terme de licences.

Mais à ses débuts le choix des cartes était comme qui dirait : limité.


Seule la Jupiler ligue Belge était présente, quelques clubs Anglais et la Juve histoire de pouvoir s'offrir Cristiano Ronaldo bien sûr.. A oui au fait Ronaldo rare, pour 25 euros vous pouviez l'acheter en 2019-2020. Vous ne me croyez pas ? lisez la suite !



Des prix complètement fou !


Accrochez-vous managers, là ça va faire mal. Si vous n'étiez pas là au lancement de Sorare, voici les tarifs incroyable que vous avez malheureusement raté.


Ces prix sont des exemples, bien sûr à l'époque certains de ces joueurs étaient moins connus leurs prix étaient donc plus faibles mais à ce point-là…

Nul doute que les premiers à être arrivés sur Sorare possèdes désormais une galerie de grande valeur pour peu d'investissement. Petit coucou à ces chanceux et bravo à eux d'avoir cru au projet avant tout le monde, ils sont surement au soleil à l'heure qu'il est ^^.


Attention les yeux c'est parti :


On commence avec Ito qui a fait le bonheur de Genk pendant plusieurs saisons. Sérial buteur et aujourd'hui attaquant au stade de Reims, vous auriez pu l'avoir aux enchères en rare pour la modique somme de 1.84 euros, oui le prix d'un ticket de bus en autre. Vendu cet été autour de 800 euros. Hallucinant !











On enchaine en super rare avec le milieu de terrain IIlaimaharita, une SR titulaire U23 pour 30 euros à l'époque, imaginez !

Capitaine de Charleroi aujourd'hui son prix dépasse les 400 euros.
















Place aux choses sérieuses, à la fin de sa première saison en Jupiler league avec 12 buts au compteur sa carte unique s'arrachai à … 160 euros.

La dernière aux enchères en 2021 : 29 000 euros.













Bonus histoire de rire encore :


Roman Yaremchuck rare acheté en 2019 3.35 euros vendu en 2022 près de 800 euros.

Paul Nardi rare acheté 6.24 euros en 2019 vendu en 2022 près de 1000 euros.


On peut bien sûr tous les faires les prix sont vraiment cadeaux sur toutes les premières cartes comparé à maintenant.



Les graphismes


Qu'on aime ou pas, les anciens graphismes de cartes étaient totalement différents, voici à quoi ressemblai les cartes au lancement du jeu.



Vendre ses cartes en enchères


Et oui, curieusement il été possible au départ de vendre vos cartes sur le marché secondaire soit en fixant un prix comme maintenant, soit par enchère. Un peu comme sur "Ebay".

Enchères réservées désormais uniquement à Sorare pour la mise en ligne de carte "neuve".


Peu de tournois


Oubliez les underdogs, specialists, outsiders et les les legends, tout ça est bien trop récents.

Avec seulement le championnat Belge, évidemment qu'il n'y avait pas non plus de Asia, América, Champion Europe... Le choix de tournois était bien plus facile que maintenant !



Le gameplay


Au lancement du jeu, le gamplay était différent. L'XP de vos cartes jouai beaucoup, vous deviez faire vos équipes en fonction de celle-ci et ne pas dépasser un certain taux d'XP. Il fallait donc faire des choix dans la sélection des joueurs, il y avait un côté stratégique à mettre en place.





Voilà manager pour ce petit format flashback, pour résumé, un gameplay différent, peu de clubs mais des prix incroyables.

Pas d'inquiétude, Sorare va encore grandir et il n'est pas trop tard si on arrive maintenant. Le gameplay est moins contraignant, on a accès à des centaines de clubs et il est toujours possible de gagner des ETH que ce soit en achat revente ou en tournois.


A bientot sur Sorare.





Retrouvez d'autres articles stratégie et investissement dans nos articles.

Pas encore Inscrit ? Bénéficiez d'une carte gratuite avec notre parrainage après 5 enchères remportées !







15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout